Les femmes qui réussissent pensent différemment (résumé)

Written by on août 21, 2021

Valorie Burton : coach de vie, auteur, conférencier motivateur et fondatrice du Coaching and Positive Psychology Institute
Chaque femme qui connaît un succès authentique - une harmonie dans sa mission de vie, la résilience et la joie - a intégré ces 7 décisions dans sa vie. 

7 choix simples mais profonds concernant vos processus de pensée.

  • Décision n° 1 : Je ne réduis pas mes rêves.
    Dès que vous choisissez de vous contenter de peu, vous vous garantissez de ne jamais réaliser votre véritable rêve.
  • Décision n°2 : Je me concentre sur les solutions, pas sur les problèmes.
    Lorsque vous vous concentrez sur les solutions, vous attirez les opportunités.
  • Décision n°3 : Je choisis d’être authentique.
  • Décision n°4 : Je choisis le courage plutôt que la peur.
  • Décision n°5 : Je choisis mes relations avec sagesse et je les nourris intentionnellement.
    Le succès ne se produit pas dans le vide. Vous avez besoin des gens, et les gens ont besoin de vous.
  • Décision n°6 : Je vais rechercher activement le feedback et l’utiliser pour progresser.
    Vous avez besoin de personnes autour de vous qui vous disent la vérité. Soyez humble, et utilisez les échecs et les erreurs comme des outils d’apprentissage. Entourez-vous de personnes qui en savent plus que vous, et apprenez tout ce que vous pouvez d’elles.
  • Décision n° 7 : Je connais mes objectifs et j’agis quotidiennement dans le sens de ma vision.
    Si vous faites continuellement des pas dans la bonne direction, vous finirez par arriver à destination.

9 habitudes qui contribuent au bonheur, à la santé, et à la force intérieure 

Habitude n°1 : Croyez que vous pouvez le faire

Il y a quelque chose qui représente l’écart entre votre situation actuelle et celle que vous voulez atteindre. Et la première étape pour combler cet écart est de croire en deux mots simples : C’est possible. Avec les bonnes pensées, les bonnes actions et les bonnes relations, tous les rêves divins qui reposent dans votre cœur sont possibles.

Les actions suivent les pensées, et les pensées contre-productives vous enverront toujours dans la direction opposée à votre objectif.

La femme qui réussit est pleine d’espoir. Elle est forte de la connaissance des leçons glanées lors de l’échec de l’essai précédent. Elle ne prend pas l’échec personnellement et elle sait que l’échec ne fait pas d’elle une ratée. Elle sait qu’intérioriser l’échec est une sentence de mort pour ses rêves.

Mindset fixe vs. Mentalité de croissance

Votre façon d’expliquer vos succès et vos échecs, en révèle plus sur vos capacités que vous ne le pensez.

Les personnes qui ont une mentalité fixe croient que les dons et les capacités naturels d’une personne déterminent jusqu’où elle peut aller dans la vie.

Ceux qui ont une mentalité de croissance croient que l’on peut grandir grâce à l’expérience et changer de manière substantielle par ses actions. Ceux qui ont une mentalité de croissance croient qu’en faisant des efforts, ils peuvent apprendre des choses qu’ils ne comprenaient pas auparavant, améliorer les traits de leur personnalité et même grandir en intelligence,

On pourrait dire que Dieu nous appelle à un état d’esprit de croissance.

Lire aussi :

Habitude n°2 : Dites stop à la course au plaisir

Si vous voulez connaître le vrai succès, celui qui crée une harmonie entre la mission de vie, la résilience et la joie, vous devrez développer la capacité d’être satisfaite tout en visant plus haut. Être reconnaissant pour vos nombreuses bénédictions tout en croyant que davantage est possible est un signe de maturité spirituelle.

Le succès est différent pour chacun d’entre nous, mais pour trouver le vrai bonheur, vous devez définir le succès par ce qui a un vrai sens pour vous même dans la vie – les relations, faire la différence et vivre une vie authentique, pour commencer. Mesurez le succès selon vos propres critères, et non ceux de la société.

50 % du bonheur dépend de votre tempérament (génétique) et 40 % de ce que vous faites au quotidien. Enfin, 10 % du bonheur est déterminé par les circonstances.

Habitude n°3 : Arretez de vouloir corriger vos points faibles

Vous devriez arrêter d’être obnubilée par vos défauts et plutôt développer vos atouts.

Lorsque vous vous concentrez sur le développement de vos forces innées plutôt que sur la correction de vos faiblesses, le succès est plus facile et plus authentique.

Utilisez vos forces pour compenser vos faiblesses.

Habitude n°4 : Renforcer la maîtrise de soi

La discipline l’emporte sur le talent lorsqu’il s’agit d’atteindre de hauts niveaux de réussite

Si vous faites partie des rares personnes qui considèrent la discipline et la maîtrise de soi comme des atouts majeurs, vous êtes vraiment rare.

La maîtrise de soi est la capacité, dans le feu de l’action, de résister à la tentation ou d’embrasser ce qui vous fera avancer dans la bonne direction. La maîtrise de soi est directement liée à la gratification différée.

La discipline est la constance en plus de la persévérance.


Lire aussi :


Habitude n°5 : Cultivez les émotions positives

Une analyse de plus de 30 études universitaires sur le bonheur et la santé, réalisée par le Dr Ruut Veenhoven, chercheur néerlandais, a montré qu’être malheureux de manière chronique a le même effet sur la longévité que fumer des cigarettes quotidiennement. En moyenne, les effets du malheur réduisent votre espérance de vie de six ans.

Les personnes qui réussissent prennent leur bonheur au sérieux. Ils ne s’attardent pas sur le négatif et remplissent leur vie de positif – mots positifs, personnes positives et perspectives positives.

Les émotions négatives provoquent de puissants changements physiologiques dans le corps et l’esprit. Pour inverser ces changements, il faut plus qu’une dose égale d’émotions positives. En fait, il faut environ trois expériences positives pour compenser les effets d’une expérience négative.

Selon le chercheur John Gottman, dans un mariage, le rapport entre les émotions positives et négatives doit être de cinq pour un pour maintenir une relation saine et éviter le divorce.

Choisissez la joie au milieu des problèmes. C’est un choix délibéré.

Habitude n° 6 : Préparez-vous pour la bataille

Vous devez vous attendre à rencontrer des obstacles et avoir un plan d’action efficaces pour les surmonter.

La résilience est la capacité de rebondir après des revers. Les personnes résilientes s’épanouissent et grandissent face à l’adversité, aux défis et au changement.

a photo of a happy woman
Photo by Andrea Piacquadio on Pexels.com

Habitude n°7 : N’en demandez pas trop

La surabondance de choix nous prive de satisfaction et nous rend inefficaces.

Avant de prendre une décision, passez du temps à clarifier ce que vous voulez. Lorsque vous êtes au clair avec vos valeurs, vos normes et vos besoins, la possibilité de faire un choix conscient devient évidente. Puis, donnez-vous la permission de faire un choix une fois que vous aurez trouvé l’option qui satisfait à ces normes minimales que vous avez fixées.

Soyez décisif. Prenez le temps dont vous avez besoin pour prendre une décision éclairée. Puis, une fois que vous avez pris votre décision, tenez-vous-en à celle-ci.

Automatisez vos choix récurrents au quotidien (manger, s’habiller etc.) et libérez votre énergie pour vous concentrer sur ce qui compte vraiment.

Lire aussi :

Habitude n°8 : Ne faites pas cavalier seul

Il est très important de tisser des liens et de les entretenir.

Les relations fortes augmentent votre résilience. Les interactions sociales quotidiennes sont essentielles à votre bien-être.

Les femmes qui réussissent collaborent, communiquent et se félicitent les unes les autres.

Soyez honnête sur votre situation et cherchez activement à apprendre des expériences d’autres personnes partageant les mêmes idées.

fashion woman notebook pen
Photo by Negative Space on Pexels.com

Habitude n°9 : Le pouvoir de l’écriture

Mettez à profit le pouvoir de l’écriture dès aujourd’hui.

Prenez l’habitude de mettre vos pensées sur papier.

L’écriture permet d’approfondir le processus de réflexion, ce qui n’est pas le cas lorsque vous vous asseyez simplement pour réfléchir à vos défis et à vos objectifs. En écrivant, vous faites sortir les choses de votre tête. Ce faisant, vous faites de la place pour d’autres pensées à venir. Et ces pensées apportent souvent la clarté dont vous avez besoin.

Laura King, chercheuse à la Southern Methodist University, a confirmé que le fait d’écrire sur des expériences de vie traumatisantes est une stratégie puissante pour traverser les périodes difficiles et même en tirer des leçons. Il est intéressant de noter que les auteurs n’ont pas eu besoin de trouver une solution ou de prendre des mesures spécifiques pour tirer profit de l’écriture de leurs expériences douloureuses. Il semble que le simple fait d’écrire sur ce qui s’est passé et de prendre le temps de le décrire soit suffisant pour obtenir des résultats émotionnels positifs. L’écriture est un outil de traitement des événements, et cet acte de traitement s’avère thérapeutique.

Les recherches du Dr King ont également montré que le fait d’écrire sur ses objectifs de vie est bénéfique. En fait, cela a des effets bénéfiques sur la santé et donne à l’auteur un système immunitaire plus fort pour parer aux infections. L’un des exercices qu’elle prescrit et qui conduit à des émotions positives et à des bienfaits pour la santé consiste à écrire sur le meilleur de soi-même dans le futur.

Des chercheurs ont étudié des personnes qui écrivent trois bénédictions avant de se coucher le soir. Ceux qui le font régulièrement pendant trois semaines ont connu un sommeil plus profond, moins de rhumes et moins d’anxiété que ceux qui ne le font pas. Fait intéressant, l’étude n’a pas donné les mêmes résultats lorsque les sujets se contentaient de compter leurs bénédictions dans leur tête ou verbalement. La clé est de les écrire. Encore une fois, l’écrit a du pouvoir.





Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here
%d blogueurs aiment cette page :