Je puis tout par celui qui me fortifie - Vie de Victoires

Je puis tout par celui qui me fortifie

Written by on septembre 12, 2020

Il y a un cantique connu : Jesus mets moi au dos.

Quelle douce pensée inspirée de Matthieu 11:28 ► « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » n’est-ce pas ?

Mais Jésus a aussi dit : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. » Matthieu 16:24

Selon les historiens, les condamnés à la crucifixion étaient forcés de porter la barre transversale de la croix de la prison au lieu d’exécution. Elle pesait de 37 à 75 kilos selon les dimensions et le bois utilisé.

Ce n’était pas une petite affaire !

Cela représente une charge proprement écrasante.

Même Jesus Christ le roi de l’Univers qui tient le monde entier dans ses mains est tombé trois fois en portant sa croix et a eu besoin de l’assistance de Simon de Cyrene.

Porter sa croix ce n’est pas pour les faibles, ce n’est pas pour les paresseux, ce n’est pas pour les bébés.

On est loin du « Jésus prends moi au dos » réservé aux gens fatigués. Mais on ne peut pas être fatigué toute une vie.

Lire aussi:

Porter sa croix, prendre sa part, fournir ses efforts

Photo de u0410u043du043du0430 u0420u044bu0436u043au043eu0432u0430 sur Pexels.com

Jésus n’a jamais dit que la vie serait facile et cousue de fil blanc pour ses disciples.

Au contraire :

« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » Jean 16:33

Oui, il a pris sur lui nos péchés et changé nos malédictions en bénédictions. Mais il n’a pas dit qu’il n’y aura pas de combats, qu’il n’y aura pas d’épreuves, qu’il n’y aura pas d’efforts à fournir mais simplement que nous serons vainqueurs de toutes ces circonstances en Lui.

Il n’a jamais dit que ce serait facile mais Il a promis que tu y arriverai.

Dieu nous donne la semence, les talents nécessaires. Il nous donne la matière première avec la santé, l’intelligence, la ressource, des bonnes connexions pour les faire multiplier.

Mais il faut bien semer des heures études, des efforts mettre en place des stratégies pour pouvoir récolter, travailler pour que le Dieu qui bénit le travail de nos mains (Deutéronome 2:7) ait quelque chose à bénir, apporter nos deux pains et deux poissons (nos ressources disponibles) pour que Dieu puisse les multiplier (Jean 6, 1-16).

Dieu donne le talent, l’effort de l’homme le multiplie

«Celui qui avait reçu les cinq lingots se mit aussitôt à les faire fructifier, de sorte qu’il en gagna cinq autres. Celui qui en avait reçu deux fit de même et en gagna deux autres.» Matthieu‬ ‭25:16-17‬

‭Celui qui a déposé son talent en terre, l’unique talent est resté 1 talent.

« Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice » 2 Corinthiens 9:10

Dieu donne la semence et le travail de la terre fait par le semeur ajouté à la grâce de Dieu qui fait tomber la pluie au bon moment et germer la graine jetée en terre le transforme en blé d’où l’on peut tirer du pain.

C’est un travail d’équipe entre l’homme et Dieu.

Photo de Mike sur Pexels.com

« Si l’Éternel ne bâtit pas la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; si l’Éternel ne garde pas la ville, le gardien ne s’éveille qu’en vain. » Psaume 127:1

On n’a pas dit que si l’Eternel bâtit la maison ceux qui la bâtissent peuvent dormir toute la journée et la maison va se faire toute seule ou que si Dieu garde la ville, le gardien peut juste dormir toute la nuit car Dieu va tout gérer à sa place. Mais que le travail de l’homme sans Dieu ne produit pas de résultat – même si c’est un travail acharné – cependant il faut toujours assembler des briques pour bâtir une maison et rester éveiller pour surveiller la sécurité d’un lieu.

C’est sans doute des différences de traductions de Psaume 127:2 qui produisent des résultats différents dans la francophonie et le monde anglophone. Les versions de Bible en français disent toutes : « En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. » Psaume 127:2

Du coup certains sautent sur ce verset pour dire pas besoin de travailler. 😴🥱

La plupart des traductions anglaises disent :« C’est en vain que vous vous levez de grand matin, que vous vous couchez tard, [et] que vous mangez le pain de douleurs; certes c’est [Dieu] qui donne du repos à celui qu’il aime. »

Une parole anonyme dit que « c’est le courage des autres que le paresseux appelle chance ».

Ceux que tu admires ou envies pour leur réussite n’ont pas deux têtes, ils n’ont pas plus de bénédiction. La plupart ont simplement la discipline de faire ce qu’il faut faire pour avancer même quand ils n’en ont pas le goût.

Se lever tôt plutôt que de faire la grâce matinée, lire afin de se former plutôt que de regarder les télénovelas, prier et jeûner pour recommander leurs projets à Dieu mais aussi travailler pour les faire avancer. Porter leur croix et avancer. Et Dieu est là pour accomplir miraculeusement la part que eux ne peuvent réaliser et qui est hors de leur portée.

Si tu es fatigué et chargé sous le poids du fardeau, lis l’ebook gratuit « Connaître son identité en Christ » pour comprendre le sens de tes épreuves présentes.

Et relèves toi, prends ta croix et marche à la suite de Jésus, Il t’a déjà assuré la victoire mais il te faut lancer cette pierre au front de Goliath pour qu’il tombe.

La victoire en « 1 coup KO »✌🏾 !




Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here
%d blogueurs aiment cette page :