Un pasteur doit il travailler ? - Vie de Victoires

Un pasteur doit il travailler ?

Written by on octobre 10, 2019

2 Thessaloniciens 3: 6-10
Nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les instructions que vous avez reçues de nous. Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n’avons pas vécu parmi vous dans le désordre Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’oeuvre, pour n’être à charge à aucun de vous.  Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter.  Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.

Ce passage présente une vérité :  »la nécessité de tout chrétien de travailler ».
Le travail qui est une activité rémunérée qui permet la production de bien et service est malheureusement vue par certains chrétiens comme n’étant pas une priorité, mieux comme s’il n’est pas nécessaire de travailler.
Ainsi, observe t’on dans nos églises des frères , des sœurs dans un chômage chronique du au fait qu’ils ne veulent pas travailler.

La prière doit bien sûr faire partie de la vie de tout chrétien mais comme l’enseigne le pasteur Sunday Adelaja dans son livre ‘’Comment regagner vos années perdues’’, seuls certains de ceux qui sont appelés à l’un des cinq ministères comme apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs devraient servir à temps plein à l’église. Les autres, nous sommes appelés à servir Dieu avec nos dons et nos talents dans le monde par notre travail. 

On observe également dans nos assemblées des serviteurs de Dieu (Prophète, Pasteur, Evangéliste, Docteur, Apôtre) se refusant de travailler ou même d’entreprendre un business préférant vivre totalement à la charge des fidèles. Paul nous interpelle et tire la sonnette d’alarme contre ce phénomène qualifié de désordre.

2 Thessaloniciens 3:8-9
Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’oeuvre, pour n’être à charge à aucun de vous. Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter.

Les serviteurs de Dieu chrétiens devraient travailler, entreprendre, développer une activité génératrice de revenus, afin de n’être pas à l’excès à la charge des fidèles même si la parole de Dieu leur en donne le droit. Tout comme Paul qui malgré toute son onction fabriquait des tentes (Actes 18:2-3).

« Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément : Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus », 2 Thessaloniciens 3 : 10.

La règle est claire venant d’un homme de Dieu, Paul, qui a lui-même travaillé tout en faisant le travail d’évangélisation pour ne pas être une charge financière pour les communautés qu’il a enseignées (2 Corinthiens 11:7-10). 

« Voici, pour la troisième fois je suis prêt à aller chez vous, et je ne vous serai point à charge ; car ce ne sont pas vos biens que je cherche, c’est vous-mêmes. Ce n’est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants », 2 Corinthiens 12 :14.

« Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n’avons pas vécu parmi vous dans le désordre. Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne ; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous », 2 Thessaloniciens 3 : 7-8.

Comme tout enfant de Dieu, les serviteurs de Dieu ont reçu pour ce faire des talents et doivent prendre possession de bénédictions professionnelles ou dans les affaires. Des talents qui dépassent le fait de défiler dans le répertoire de leur téléphone afin de voir qui appeler pour leur venir en aide pour le loyer, la popote, les factures etc.
D’autant que « la main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit ».

Des programmes existent afin de vous aider à découvrir vos talents et vous aider à obtenir du travail comme le Bootcamp « Travail de destinée ». Pour plus d’informations cliquer ici.

Comme l’a souligné Paul c’est important afin d’être un bon modèle pour la communauté, imprimer chez les fidèles une solide éthique de travail, faire d’eux des citoyens productifs et autonomes pour un bon fonctionnement de la société. On sait comment l’oisiveté agit comme un poison destructeur de la bonne santé des familles. « L’oisiveté est la mère de tous les vices », dit un proverbe.

Le travail est un principe divin 

Dès les commencements du monde, Dieu a institué le travail. Le Créateur a travaillé six jours et s’est reposé le septième de son œuvre. 

« Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite », Genèse 2 : 2.

Avant la chute et la malédiction d’avoir à travailler à la sueur de son front (Genèse 3 : 17-19), Adam, créé à l’image de Dieu, a travaillé dans le jardin d’Eden dont il était l’administrateur (Genèse 2 : 15).

Par son sacrifice à la Croix, Christ nous a rétablis dans l’état adamique d’avant la chute mais cela n’exclut pas le travail.

« Mais Jésus leur répondit : mon Père travaille jusqu’à maintenant, et je travaille aussi », Jean 5 :17.



Comments


Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here
%d blogueurs aiment cette page :