Accepter sa mission de vie

Written by on juillet 23, 2019

Personne sur cette terre n’est là par hasard.
Dieu nous a tous créé(e)s avec une mission, un appel.
Cet appel que Dieu a sur nous et sur notre vie, personne d’autre ne peut remplir cette mission à notre place.
C’était à Moïse de conduire le peuple hébreux hors d’Egypte et à lui seul. Et parce qu’il a tergiversé pendant 30 ans, l’esclavage du peuple hébreux a duré 430 ans au lieu des 400 ans prévus au départ.
Dieu n’a pas bouleversé son agenda en allant appeler un remplaçant. Bien que tout puissant, il a du attendre que Moïse se décide enfin à rentrer dans son appel.
Et pendant ce temps, le peuple hébreux était dans les souffrances attendant et soupirant après la solution de Dieu.

Et toi, quel est l’appel que Dieu a placé sur ta vie et plus particulièrement sur ta vie professionnelle ?

Qui sont ceux-là, celles-la qui soupirent et gémissent en attendant que tu te décides enfin à entrer dans ton appel ?
Qui pleurent à Dieu parce qu’ils n’ont pas de bons enseignants, qui pleurent à Dieu parce que le prêt dont ils ont besoin pour lancer leur entreprise vient de leur être refusé par un mauvais banquier, qui pleurent à Dieu parce qu’ils sont aux mains de soignants méchants et sans compassion, qui pleurent à Dieu parce que leur secteur d’activité est verrouillé par les francs-maçons et que pour espérer être embauchés ils doivent entrer dans les loges, etc.
Qui pleurent à Dieu parce que la création tout entière et Dieu attendent après toi que tu te décides enfin à rentrer dans la mission de travail qu’il t’a confiée ?
« Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu » Romains 8 :19. 
La création tout entière attend avec un ardent désir que tu deviennes ce que tu es appelé par Dieu à devenir. Il y a des vies assignées à ta vie qui attendent que tu te lèves. Si tu rates ta destinée, combien de personnes vont rater la leur ?

Ne sois plus ce serviteur qui cache son talent en terre. Ne sois plus ce serviteur, méchant et inutile. Mais deviens un bon et fidèle serviteur.

Comment discerner sa mission ?

Tu me diras mais comment faire pour savoir quelle est cette mission à laquelle Dieu m’a appelée ?

Rapidement on peut dire ceci : pour découvrir ton appel, pose la question à Dieu. C’est aussi simple.

« Ainsi parle l’Eternel, qui fait ces choses, L’Eternel, qui les conçoit et les exécute, Lui, dont le nom est l’Eternel : Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas. » Jérémie 33 : 2-3

Demande à Dieu dans la prière le métier qu’Il souhaite que tu puisses exercer et comment Il veut que tu l’exerces et attends-toi à sa réponse. 

La parole nous enseigne que « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche. Alors Il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions » Job 33, 14-16.

Sois attentif à tes songes, tes rêves, les discussions avec tes proches etc. après avoir prié pour demander à Dieu une direction.

« Dieu parle cependant tantôt d’une manière, tantôt d’une autre et l’on n’y prend point garde », Job 33 : 14

Dieu parle à tous ses enfants, pas seulement aux pasteurs ou aux prêtres. 

Réfléchis aussi à ce que tu aimes faire, ce qui te rends heureux, cette tâche que tu peux accomplir sans te lasser et sans te fatiguer, cette passion que tu as, cette disposition de cœur que tout le monde reconnaît, ce talent pour lequel tout le monde te félicite, tes aspirations de jeunesse, tes rêves, tes désirs, ce qui te révolte comme injustice… Le dépôt, la semence que Dieu a mis en toi pour accomplir son projet divin te parle de cette manière. C’est Dieu qui a déposé dans nos cœurs ces goûts, ces rêves, ces désirs, ces sujets de révolte qui correspondent à notre appel. 

Les 4 critères du discernement

Le Pasteur Sunday Adelaja donne quatre critères pour le discernement. Si ce souhait de profession que tu as n’est pas contraire à la parole de Dieu, est dans l’intérêt du Royaume de Dieu, est bon pour les gens, n’est pas contre ta conscience alors fonce, mets-toi en action pour entrer dans cette nouvelle profession !

Tu es peut-être en train de vouloir forcer ton chemin dans un travail qui paye tes factures certes mais qui te rends profondément malheureux.

Parfois, on fuit une profession à laquelle on est appelé(e) parce que la perception est que ce métier ne peut pas nous apporter une prospérité, si ce n’est même une stabilité financière. 

Pourtant si nous sommes là où Dieu nous a appelés, Il nous donne l’assurance de nous faire prospérer. Parce que tu es un enfant de Dieu, la bénédiction arrive dans le lieu où tu te trouves. La bénédiction te suit là où Dieu t’envoie. Tu attires la faveur divine.

Si tu es sur la terre, dans le métier, que Dieu t’a assigné, peu importe si les perspectives économiques semblent peu porteuses, tu trouveras du travail et tu prospéreras financièrement car Dieu est avec toi.

La profession auquel Dieu m’a appelée, le journalisme, est listée régulièrement depuis plusieurs années parmi les choix de métiers qui offrent le moins de perspectives et de débouchés. Encore en 2018, il était encore en tête du classement des « 5 métiers pour être sûr d’être au chômage », soit la profession la moins pourvoyeuse d’emploi, le métier qui recrute le moins.

Et pourtant cette même année 2018, avant même d’avoir mon diplôme, j’ai été recrutée dans la plus grande entreprise du secteur. Une bénédiction qui a dépassé mes propres attentes.

Et toi, où est-ce que Dieu et la création t’attendent ?



Comments
  1. KE   On   juillet 23, 2019 at 2:12

    Ce texte est plein d’enseignement,je suis comblé ce matin ce texte me touche dans mes profondeurs…je le lirai toute le journée.félicitations a vous que DIEU vous éclair plus dans cette vision et vous fortifie….

Comments are closed.




Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here
%d blogueurs aiment cette page :