L’echec est le début de la réussite - Vie de Victoires

L’echec est le début de la réussite

Written by on juillet 9, 2019

Jack Ma, le fondateur du site d’e-commerce d’Alibaba n’a pas toujours été l’homme d’affaires multimilliardaire qu’il est aujourd’hui, employant près de 90.000 personnes.

Avant d’arriver à cette position, il a connu toutes sortes d’échecs scolaires et dans les affaires mais je vais juste me concentrer sur ses échecs professionnels.

Après ses études, il postule à une trentaine de jobs mais à chaque fois il n’est pas retenu.

Chez KFC, il fait partie d’un groupe de 24 candidats. 23 furent embauchés, il est le seul recalé.

À la police parmi 5 candidats, 4 sont embauchés, il est l’unique rejeté.

Il postule avec son cousin pour un emploi dans un hôtel 4 étoiles, son cousin est accepté, lui est refusé.

Il essuie ainsi refus, sur refus, avant d’être finalement embauché comme professeur d’anglais. 

C’est ce poste de professeur d’anglais qui le conduit aux Etats-Unis pour une mission de traducteur et c’est là qu’il a l’idée de se lancer dans les affaires dans le digital, et notamment dans l’e-commerce où il a fait fortune.

Son cousin, lui est toujours employé dans l’hôtel de luxe. 

Ce n’est pas que Jack Ma était incompétent ou imméritant. Il l’a bien démontré par la suite. 

Mais qu’aurait été la vie de Jack Ma s’il avait pu être embauché là où on l’a rejeté ? Serait-il devenu le milliardaire qu’il est aujourd’hui ?

Qu’en est-il pour nous chrétiens ? La Bible nous enseigne que toute chose concoure pour notre bien. N’est-ce pas le cas aussi de ces rejets que nous essuyons parfois ? 

Un « non » quelque part est parfois le moyen que Dieu utilise pour nous positionner pour quelque chose de meilleur ailleurs.

Cela a été mon cas, mystérieusement de refus, en portes fermées, en semi-victoires, Dieu a su réorienter mes aspirations à devenir juriste vers le métier pour lequel il m’avait destinée : le journalisme.

Sur le moment, je ne comprenais pas ce que Dieu faisait. J’étais juste dans la souffrance. J’oscillais entre l’abattement, la révolte et les accusations contre Dieu. Mais aujourd’hui, je rends grâce à ce Dieu pour le chemin par lequel je suis passée.

Comme le dit l’adage : « Dieu écrit droit avec des lignes courbes ».

Fais confiance à l’Eternel, l’artisan de ta vie, pour t’amener vers le meilleur auquel il t’a appelé et persévère !





Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here
%d blogueurs aiment cette page :